Impression personnalisée

Sélectionnez les paragraphes que vous désirez imprimer

A la rencontre

Un mois sans tabac pour une demi-journée de congé

Vincent Rech

PDG et cofondateur de Staffmatch

Staffmatch

staffmatch.com

À l'occasion du « Mois sans tabac », Staffmatch a fait le pari d'inciter ses collaborateurs à arrêter de fumer, en associant les non-fumeurs à cette démarche. Une façon de penser au bien-être de tous les salariés.

Penser au bien-être des salariés

« Notre société est composée d'un siège et de trois agences, bientôt cinq (45 salariés permanents). Depuis notre création en janvier 2015, nous avons à cœur de favoriser le bien-être de nos salariés que ce soit par des dispositifs professionnels (ex. : formation à tout changement de fonctions) ou extraprofessionnels (week-end de team building, tournois de football, séances de CrossFit hebdomadaires avec un coach professionnel). Nous prenons soin de respecter la vie privée des salariés et toutes les activités non professionnelles sont bien sûr basées sur le volontariat.

À l'occasion du “ Mois sans tabac ”, nous avons pensé nous associer à cette opération nationale en incitant nos salariés à cesser de fumer. »

Une action anti tabac ouverte aux non-fumeurs

« Nous nous sommes demandé ce qui concrètement ferait plaisir aux fumeurs et aux non-fumeurs et nous avons pensé leur proposer une demi-journée de congé à prendre avant le 31 décembre. Ce congé pouvait permettre aux salariés de faire leurs courses de Noël en semaine en évitant la foule du week-end.

Pour les fumeurs, il s'agissait de leur donner un coup de pouce pour se lancer dans ce mois sans tabac. En s'engageant à ne pas fumer sur cette durée, sans aucun contrôle de notre part, ils accédaient à ce congé. Pour les non-fumeurs qui souhaitaient s'associer à ce défi à côté de leurs collègues, c'était l'occasion par ce congé de leur donner le temps qu'ils n'avaient pas “ perdu ” avant dans des “ pauses cigarette ”.

Tous les salariés volontaires pouvaient s'inscrire pour accéder à ce congé auprès de notre service RH. Cette proposition a été très bien perçue et a eu un grand succès auprès des fumeurs et des non-fumeurs (sur 17 fumeurs, 12 ont décidé de relever le challenge). Nous espérons que sur le long terme, cela aura aidé des salariés à arrêter de fumer et, dans tous les cas, tous auront bénéficié de temps en période de fête, période très chargé pour notre société compte tenu de notre activité (intérim notamment dans l'hôtellerie-restauration, la grande distribution et l'événementiel). »

Parution: 02/2018
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Groupe Revue Fiduciaire 2018. Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.